Faut-il garder sa barbe malgré les réflexions ? - Birecut
Faut-il garder sa barbe malgré les réflexions ?

1 commentaire

Faut-il garder sa barbe malgré les réflexions ?

de lecture - mots

On a tous plus ou moins connus ce moment de réflexions. Qu’il soit court ou qu’il dure plusieurs mois pour certains, la remise en question du barbu est bien réel.


J’en ai fait l’expérience, je vous raconte mon histoire avec la barbe.


J’étais un jeune homme comme tous les autres, noyé dans la masse de la société.

Jusqu’au moment où quelques poils au menton ont fait leurs apparitions, lorsque j’étais encore au lycée.

Je me suis très vite rendu compte que ces quelques poils pouvait en réalité apporter bien plus qu’un simple aspect esthétique. Je paraît plus mature, donc je suis plus écouté. Je paraît plus viril, donc pas grand monde me chercher des noises. Mais le plus important, je me suis différencié des autres. Je sors du lot, donc on me remarque.

Ça peut faire peur, se faire remarquer, mais c’est un besoin profond qu’on à tous. On a tous besoin d’être accompagné, de ne pas être seul, d’avoir quelqu’un sur qui compter.

Qui plus est, ça fait toujours plaisir d’être regardé. Surtout lorsque c’est un fille, à un âge où on développe les différents type de relations. Ça m’a permis de me faire des expériences, amicale ou amoureuse.


Tout aller pour le mieux avec la barbe, jusqu’au jour où j’ai pris ma premières réflexions à propos de celle-ci. Je ne saurais vous dire exactement ce qui a été dit, mais ça m’a touché.

Je pense que comme énormément de personne sur cette planète, ça pince toujours un peu lorsqu’on reçoit une critique.

Ce n’était en réalité que la premières des nombreuses remarques désagréable suivantes.


Ça pouvait tout autant partir sur : “Tu ressemble à un terroriste !” qu’à un “C’est dégueulasse !”. Parfois on me disais aussi que ma barbe piquait, et je l’avoue c’était pas toujours faux à cette époque. C’est encore plus simple lorsque c’est dans la famille.


D’ailleurs, je n’ai aucuns membres de la famille qui porte la barbe, ou en tout cas une barbe dépassant les 2-3 mm. Je n’avais pas vraiment d’aide pour contrer les remarques. 


Bref, en vient le moment où tu te poses la fameuse question.

Est-ce que je garde la barbe ? Ou est-ce que je rase tout ?


Tu pèses le pour et le contre. On t’a dit que la barbe c’était pas un atout pour le travail, mais d’un autre côté ça te rend plus mature.


Tu réfléchis bien, et tu te rend compte que ces remarques sont en réalité une minorité des dits sur ta barbe. Certes tu reçois des remarques, mais à côté tu as combien de compliment ? Sachant que les trois quart des gens ne te dirons pas en face que la barbe te va bien, et le garde pour eux.


J’ai commencé à me renseigner à propos de la barbe. Est-ce que tout ce qui se dit ne sont que préjugés ou simple vérité ? Comment je peux faire en sorte que ma barbe soit douce ? J’ai regardé de nombreuses vidéos et lu de nombreuses lignes au sujet de la barbe.


Et je me suis rendu compte qu’en réalité je ne connaissais quasiment rien à la barbe. Que les remarques désagréables que j’ai reçu ne sont que préjugés ou simple jugement sans fondations. Qu’il est possible d’avoir une barbe plus douce qu’une peau rasé. Qu’il est possible que la barbe m’apporte beaucoup plus que des joues lisses.


Puis j’ai pensé. Je ne suis pas le seul à avoir reçu ce genres de remarque. D’autres barbus ont eux aussi eut le droit à ce ramassis de conneries, mais pas que.

Les gothiques sont extrêmement critiqués pour leur look extravagant, mais personne ne peut leur en vouloir bien au contraire, il assument à 100% leur préférences.


Quelques temps plus tard, ma barbe a poussée. J’ai un peu plus de longueur et l’entretien de ma barbe fait qu’elle est plus douce, plus agréable à porter et qu’elle ne pique pas lorsque je fait la bise à quelqu’un.

La barbe m’apporte toujours cette différence que les autres n’ont pas, et j’ai compris que le meilleur moyen de contrer les remarques c’est d’assumer pleinement sa barbe.

Qu'elle soit rousse, blonde ou noire. Qu’elle soit courte, mi-longue ou longue.

Assumer sa barbe vous immunise en quelque sorte contre ces bêtises.


Mais j’ai remarqué qu’il est possible d’aller encore plus loin. Qu’il est possible d’arriver à faire changer les critiques négative en avis positif. Qu’il est possible que ces mêmes personnes qui critiquent votre barbe viennent vers vous pour vous demander des conseils sur celle-ci.

C’est l’étape suivante. Après avoir passé le cap d’assumer pleinement sa barbe, la suite naturelle est d’en être fier.

La fierté d’être barbu vous mènent à augmenter les avantages que le barbe provoque.


Vous faites connaissance avec d’autres barbus, que ce soit sur Facebook dans des groupes dédié aux barbus ou dans de simples événements où on en vient à parler de barbe sans s’en rendre compte. Vous rencontrez également des femmes qui apprécient la barbe, et des jeunes barbus demandant des conseils.

Vous êtes plus dominant et plus mature aux yeux des autres. Vous vous affirmez plus dans votre groupe d’amis et n’êtes plus aussi timides qu’avant, si c’était le cas.


Toujours dans cette esprit et pour favoriser les rencontres et le partage entre barbus et fan de barbe, j’ai créé le Birecut Club. Un groupe Facebook favorisant le contact, que l’on soit à côté ou à l’autre bout du monde des autres membres.

(Cliquez ici pour rejoindre le Birecut Club.)


Puis j’ai décidé d’aller encore plus loin. J’ai repensé aux gothiques, ils affichent clairement leurs préférences et leur manière de penser par leur style vestimentaire.

J’ai donc commencé à développer une marque dédié aux barbus et fans de barbe, Birecut.

Dans le but de communiquer aux mondes entier qu’on est fier d’être barbu, et que pour rien au monde on se séparerait de notre belle toison.


Quitte à être différents des autres, Birecut prend position et décide de prendre soins de notre belle planète. Les vêtements disponible sur Birecut.com sont certifiés par des labels bio, les accessoires sont également favorable à l’environnement et permettent d’éviter la consommation de masse. Le plastique est banni chez Birecut. Au delà des produits, les colis sont 100% éco-responsable puisqu’ils sont bio ou fait de matière recyclées, même le papier utilisé l’est.


Birecut souhaite accompagner le maximum de barbu et pogonophile en les rendant fier d’être eux mêmes.

Birecut est au service des barbus uniques, et au service des pogonophiles atypiques.


Je vous invite à rejoindre l’aventure Birecut et suivre l’épopée en rejoignant le Birecut Club, juste ici. Vous y trouverez notamment des avantages exclusifs réservés aux membres.


Et si vous souhaitez faire partie de l’élite, faire partie des barbus uniques, visitez notre site en cliquant ici.


J’espère que ces quelques lignes vous auront plu. 

Je vous remercie de m’avoir lu, et on se retrouve de l’autre côté.

Thomas


1 commentaire

  • ☠️KΛЯŁ⚔BΣΛSTŁY⚔BΣΛЯDΣD☠ ©

    👏👏👏👏👏 Bravo Thomas 👊👊👊
    Tout comme toi je laisse pousser ma barbe et également mes cheveux depuis mes 20 ans.
    A l’âge où l’on commence à avoir du poils au menton quoi lol
    Mais c’est vrai et surtout quand on est jeune, que les remarques et les critiques font mal…
    Pour cette raison je ne suis jamais arrivé à dépasser plus 10 mois sans me raser avant août 2017, date de départ de ma barbe actuelle 😉

    Car il arrive à jour où on ne fait plus cas de toutes ces critiques, ou du moins où l’on s’écoute soit avant d’écouter les autres.
    Enfin, ceux qui sont contre la barbe et tu as raison, il m’est arrivé que ces mêmes personnes qui critiquaient ma barbe viennent vers moi après pour te demander des conseils.
    Ou tout simplement me dire, qu’en fin de compte ils aiment bien ça à présent 😊

    Le plus important en fait c’est de faire ce qui nous plaît à nous même avant d’écouter les autres 😉👊

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Les bons plans

    Ne manquez rien et profitez des bons plans et des nouveautés chez Birecut ! Obtenez 10% de remise offerte à l'inscription !